Plume à plume

Cercle littéraire entre copains.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une crotte sur le coeur! - Kay

Aller en bas 
AuteurMessage
Kay
Admin


Nombre de messages : 128
Age : 30
Localisation : Instable.
Date d'inscription : 17/01/2007

MessageSujet: Une crotte sur le coeur! - Kay   Mer 24 Jan 2007 - 22:20

- Ode à la beauté végétale -


Très cher client du Vieux Duluth express,

Il m’est singulièrement impossible de décrire l’émotion que j’éprouve à l’instant même où vos yeux peu instruits parcourent difficilement cette missive. Reconsidérons. Donc, en des mots que je juge assez simples, une immense joie m’inonde l’estomac. Un goût de feta sur la langue, quel nectar! Il me fait plaisir, un plaisir de yaourt et de concombre dans la bouche, un plaisir orgasmique, oui, de m’adresser à vous aujourd’hui, non pas en tant que parties d’un tout, mais en tant qu’un tout.

Un tout qui veut toujours tout, oui. Un tout qui réclame toujours tout, c’est plus juste. Qui le mérite, c’est autre chose, par contre. Mais un tout, néanmoins. Un tout ingrat, impoli, mal élevé, radin, mal propre, pestilentiel, laid, répugnant, égocentrique, irrespectueux, condescendant, suffisant, bien-pensant, moralisateur, paumé, irréfléchi, illettré, disgracieux, inutile, hautain, altier, inculte, sourd, aveugle, colérique, paranoïaque, pinailleur, simple d’esprit, lent, raciste, empoté… Mais n’anticipons pas!

D’abord, il vous faut comprendre que, malgré le peu d’expérience que m’a apporté mon an derrière ce comptoir, je ne suis pas complètement incapable. Peut-être mon air exotique vous donne-t-il l’impression d’incompétence totale, mais je vous assure, il n’en est presque rien. Presque. Certes, je ne sais pas encore ce qu’est un spanakopita ou une tzatziki, mais je serais prête à parier les quelques pièces de mon pauvre pourboire quotidien, ce qui n’est pas pour peu dire entre vous et moi, que nous avons effectivement du premier, coincés entre les artichauts et les champignons à bâbord et la salade grecque B à tribord, et que le deuxième ne veut pas aussi dire terriyaki, même à ses heures les plus coquines.

Si, toutefois, vous doutez encore de ma compétence, malgré les nombreuses et merveilleuses fins de semaine passées ensemble à répéter sans cesse les mêmes formalités, vous qui, client régulier, venez régulièrement mais ne connaissez pas encore les trois sortes de sauce, vous devrez quand même m’accorder un français, ma foi, impeccable et sans accent. Par pitié, cessez donc d’articuler votre commande de votre ton doucereux, façon exagérée pour m’aider à mieux comprendre les mots. Vous vous embarrassez plus qu’autre chose.

Par ailleurs, il me faut noter que, règle générale, dans les magasins, on regarde avec les yeux. Ce n’est pas parce qu’il y a une vitre entre votre doigt crasseux et la « marchandise » que les règles changent, ni parce qu’il n’y a pas de « Vous brisez, vous payez ». Vous ne m’aurez pas. Comprenez que vous n’aurez pas plus de feta parce que vous le pointez lourdement. Promis, pas une miette de plus, pas une. Et de grâce, comprenez aussi qu’il n’y a pas de mouche à écraser dans la fenêtre. Dieu ne vous a pas pourvu de tapette à mouche intégrée sur l’index de la main gauche, tout de même. Ne soyons pas ridicules.

Ensuite, il faut aussi mettre les choses au clair sur le mot « gyro ». Premièrement, un gyro, ça ne veut pas dire grand-chose. C’est la viande, tout simplement. Donc, assiette ou pita ou wrap ou burger, il faut le préciser. Par pure préférence, je l’avoue, j’aime bien quand vous le spécifiez avant j’aie fini de monter votre assiette. Deuxièmement, question prononciation, « gyro », ce n’est pas un mot anglais, alors, l’accent, vous voyez… Et il n’y a pas non plus de –u- à la fin du mot! Enfin, pour ma part, je ne voudrais certainement pas qu’on me serve un « Girard » (ni même un « Giroux »!) au poulet…

Cependant, je dois l’avouer, ce qui me fend le cœur, vraiment, c’est votre calvaire de feta. Très sincèrement, je compatis à votre supplice. C’est un véritable festin dans la bouche, ce feta, je l’admets. Je me trouve profondément répréhensible de ne pas plier à vos caprices. Et obtuse de ne toujours pas comprendre que vous payez seulement le feta et les olives d’une salade grecque. Et au cul, les tomates, les piments et les concombres!

Mais pour l’amour du livreur de légumes, ne voyez-vous donc pas la beauté de la salade grecque lorsque vos vils caprices ne l’ont pas encore atteinte? Cette parfaite symétrie de vermeil et d’émeraude, de rubicond et de béryl, de sang et de vie? Cette harmonie de couleurs qui réchauffent l’âme sous un manteau tout blanc, tout pelucheux. Un visage cristallin, albâtre parsemé de grains de beauté dont la forme un peu étirée, couleur ébène, ne va pas sans rappeler l’olive Kalamata… Amen.

Alors, oui, bon, c’est le temps de la confesse. Je me dois d’avouer que, vous les fanas du feta, vous qui ne voulez jamais payer d’extra mais qui vous en donnez à cœur joie d’engueuler la jolie caissière, je vous adore. Vous êtes si déterminé, quelle ambition, honnêtement! Vous le voulez ce feta et vous avez décidé, comme un grand, que vous l’aurez, sans supplément d’ailleurs. Vous qui êtes si hardi et intrépide, vous qui relevez le nez, faites la moue, rechignez un peu plus, à gauche et à droite, je vous adore! Vous qui êtes si radin, mon dieu, je vous admire du plus profond de mon cœur.

Et parlons-en d’être radin. Le fanatisme du feta tellement 2005, on passe évidemment à celui de la deuxième, voire de la troisième sauce. Malheureusement, vingt-cinq cents, je vous l’accorde, c’est vraiment la mer à boire car ces fameux vingt-cinq cents ont passé sur la tapisserie taxable de votre tout dernier Louis Vuitton ou encore, dans les derniers carats de vos gros cailloux. Il va de soi, évidemment, que l’extra de la deuxième sauce, eh bien… D’ailleurs, paraît que le festival de l’excuse pour soutirer une autre sauce à la jolie caissière bat son plein ces temps-ci. En effet, on me dit justement que le problème des subventions est finalement réglé.

Laissez-moi également vous dire qu’il me fait constamment plaisir, un plaisir festif de yaourt et de concombre dans la bouche, oui, de découvrir la gastronomie grand luxe comme la sauce aux trois poivres, le caviar, le filet mignon, la vinaigrette au bleu et la tisane au miel et aux cinquante et une herbes. Vous m’ouvrez sur le monde un peu plus chaque fois, moi qui ne connaissais avant que la sauce piquante, le bœuf compressé, la vinaigrette italienne et le thé noir. J’ai la tête qui tourne dans cette myriade de nouveaux aliments exotiques. Il faut l’admettre, oui : je vous en suis tant reconnaissante que je vous baignerais dans une pluie de feta fondu.

Pour finir, puisque toute bonne chose a une fin, et surtout la tzatziki du petit, petit godet qui, d’ailleurs, n’est jamais assez rempli, je tiens à vous dire que je désire avidement devenir comme vous. Si j’étais un homme, j’adorerais être aussi mou que vous, aussi marché dessus, aussi pliant, aussi paumé. Malheureusement, puisque destin oblige, je me contenterai donc d’être une femme indépendante, en contrôle, supérieure, trésorière, radine, leader, rechigneuse mais élégante… Vous m’avez donné une chance, un futur, une vie. Ah! Ce que je vous adore, vous et vos idées de grandeur!

Très sincèrement vôtre,

La jolie caissière

PS. Oui, c’est vrai qu’il fait chaud devant les fours et les brûleurs à gyro.
PS 2. Oui, c’est vrai que le comptoir bouge. Vous m’avez d’ailleurs écrasée en vous y accoudant.
PS 3. Les toilettes? Juste avant le Tim Hortons, à gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KBlack
Admin
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 30
Localisation : Seattle, 2061
Date d'inscription : 17/01/2007

MessageSujet: Re: Une crotte sur le coeur! - Kay   Mer 24 Jan 2007 - 23:11

Oh, c'est pratiquement un "choses à ne pas faire". Je prends des notes pour ne pas m'attirer tes foudres quand (si) je vais aller manger au VD (un jour).
Sinon, des injures avec un peu d'éloge ca passe toujours mieux. Comme la salade éparpillée à travers le feta. Le comble de la sournoiserie, c'est de camoufler des injures sous ses éloges, surtout quand on s'adresse à une clientèle "peu instruite". J'aimerais bien les voir prononcer les mots un à un, tu dois t'en délecter chaque fois, une fois l'insulte sous-jacente digérée.

Mais bon, bon... la longueur importe peu, puisqu'on se délecte de ta sweet hate jusqu'à la dernière bouchée. Si mon texte regorgeait de ce qu'on pourrait appeler "passion", le tien regorge de ce qu'on pourrait appeler "vécu". T'es peut-être un peu dure avec les victimes de la tyrannie féminine, pas que je ne ressente d'empathie ou rien, seulement... bref.

Bon texte all around, ca ne valait définitivement pas tes hésitations.

P.S. le comptoir qui roule c'est cool. (comptoir qui roule n'amasse pas mousse)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://penumbra.darkbb.com
Kay
Admin


Nombre de messages : 128
Age : 30
Localisation : Instable.
Date d'inscription : 17/01/2007

MessageSujet: Un -Kay   Mer 24 Jan 2007 - 23:18

J'admets tout: je suis sournoise. Je m'assume, oui. Seule chose: rien sur mon ode à la beauté de la salade grecque? Moi ze suis dézue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sênmurw

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Une crotte sur le coeur! - Kay   Mer 24 Jan 2007 - 23:54

J'aime bien le texte, tu n'as pas voulu juste raconté ce qui te fait #####, chaque parcelle du texte a été soigné.
A chaque fois que tu embarque dans une dérive, ce qui veut dire souvent pour se texte, puisque commme les autres aurait pu se décrire par "Je vous emmerde", tu a prit le temps de rajouter une éllaboration qui a la fois belle, aurait très certainement destabillisé l'auditeur devant le comptoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebum



Nombre de messages : 25
Age : 31
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Une crotte sur le coeur! - Kay   Mar 30 Jan 2007 - 20:21

j'Ai juste une chose a dire kay... j'Ai pas le talent pour répondre a ta lettre... c'est tout simplement sublime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
m-eve



Nombre de messages : 36
Age : 30
Localisation : Québec
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Une crotte sur le coeur! - Kay   Mar 30 Jan 2007 - 21:40

Karine, Karine, Karine. Je m'étais donné comme objectif de lire un seul de vos textes par soir (je viens de m'attaquer à celui de Seb), mais ma curiosité fut titillée par une incontrolable envie de te lire. Alors mon prochain échec scolaire, je te le devrai.

Je dois dire que j'étais quelque peu perplexe lorsque tu m'as dit que tu avais écrit sur les clients du VD. J'arrivais plus ou moins à m'imaginer l'allure de ton texte, connaissant un peu ton style d'écriture et tentant ainsi de mettre ce dernier en contexte avec la situation que tu avais choisi de décrire.

Cela dit, je suis impressionnée. La longueur de ton texte m'a encore une fois effrayée (décidément, je ne te fais jamais confiance), mais tes mots coulent du début à la fin. On voit que tu as beaucoup de vocabulaire, mais tu ne surutilise pas cette qualité en insérant n'importe quel mot impressionnant dans n'importe quelle phrase, chose pour laquelle je t'admire particulièrement, car c'est mon principal problème.

Je sais que tu t'attendais à des critiques constructives, voire un relevé des points faibles afin qu'un amélioration s'en suive, mais je me dois de te décevoir. Cela fait djà 38 minutes que je lis et relis ton texte, je que cherche des puces là ou il n'y en a pas, et voilà, je n'ai rien à redire!

Bravo!

Sur ce, je m'en vais manger du feta.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une crotte sur le coeur! - Kay   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une crotte sur le coeur! - Kay
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» coeur de boeuf aux carottes
» Le coeur de Chopin
» Le coeur au bord des larmes..
» [tuto illustrator] Faire un coeur
» [Rosnay, Tatiana (de)] Le coeur d'une autre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plume à plume :: Sujets et textes :: Textes sujet imposé-
Sauter vers: