Plume à plume

Cercle littéraire entre copains.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La moquette ensanglantée

Aller en bas 
AuteurMessage
Penemue

avatar

Nombre de messages : 30
Age : 30
Localisation : Bonne question...
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: La moquette ensanglantée   Dim 30 Nov 2008 - 18:57

Une porte fracassée, des trous de balles un peu partout dans les murs, ainsi que le corps encore chaud d’un orc dont la cervelle et les fragments de cranes décoraient la moquette. Shade était visiblement sous le choc de rentrer chez elle et d’être accueilli par cette macabre apparition. Elle qui s’attendait son petit nid douillet et non à quelques zones sinistrées. Sa colocataire était là, dansant sur la musique que son casque d’écoute pouvait lui transmettre.

Déposant par terre tout son matos Shade s’exclama : « Qu’es-ce que t’as crissé pendant que j’étais partie? » Le ton était irrité à souhait. La principale visée, beaucoup trop absorbée par sa musique, ne porta aucunement attention ce qui augmenta d’un cran l’impatience chez l’une des deux belligérantes. Ne prenant même pas la peine d’enlever ses grands bottes noires, Shade se dirigea vers la source même de la musique, une vieillerie datant du siècle dernier, et arracha le fil qui raccordait le casque d’écoute et le système de son.

La musique commença à envahir l’appartement et Glitch cessa sa danse quasi tribale du même coup. Dans sa nonchalance habituelle, elle alla à la rencontre du regard de son adversaire. Les deux se regardèrent durant une bonne minute comme deux cowboys attendant que la cloche du village sonne midi. Les deux attitudes faisaient contraste.
La nouvelle venue tira en premier par un : «-C’est quoi qui se passe ici? »
Glitch répliqua à son tour par un :-« Pas grand-chose comme tu peux voir, j’écoute de la musique en dansant ».
-« J’écoute de la musique en dansant!, répéta Shade d’un ton sarcastique, J’rentre chez moi et qu’es-ce que jvois!? La porte est défoncée! Les murs ressemblent à du fromage suisse et ya un cadavre d’étendu sur le tapis! »
-« Bah. On a eu un petit problème de vermine et ya fallu que jmimprovise exterminatrice.»
-« Tu me niaises? »
-« À peine, répondit un grand sourire. »
-« Arrête de me prendre pour une attardée pis dit moi ce qui est arrivé. »
-« C’est simple. Il a défoncé la porte, m’a pointé son fusil, m’a tiré dessus. En échange, jlui ai tiré dessus aussi, mais moi j’ai réussi à faire mouche. Après sa on a fait un peu connaissance, il m’a raconté de jolies histoires. »
-« S’aurait pas pu être possible de pas lui exploser la tête sur le tapis? »
-« hum…l’option ne m’a pas passé à l’esprit sur le moment. »
-« Pis ques-ce que tu comptes faire avec maintenant? »
-« J’tattendait pour que tu trouves une solution. »
-« T’es-tu après me dire que jdevrais cleaner le bordel que TAS créé. »
-« En fait j’avais déjà une idée en tête. J’pensais m’en débarrasser par la fenêtre, mais sa me semble pas très subtil. »
-« Subtil? On s’en caliss de la subtilité on est dans Redmond. La lone star ose même pas s’aventurer dans les parages. T’aurais pu le descendre en plein milieu de la rue que sa aurait été moins de chiard que la situation actuelle. »
-« Jsais déjà tout sa. En fait je voulais juste une deuxième paire de bras pour pouvoir transporter ce grand gaillard jusque là-bas. J’ai regardé sa et la fenêtre de la cuisine est juste au-dessus d’un container à déchet. »
-« Bon ben pogne ton bout qu’on se débarrasse de sa au plus criss. »
-« dacodak »

Shade s’étira pour aller chercher les jambes, alors que Glitch s’occupait des bras. Elles se dirigèrent ensuite vers la fenêtre, ouvrirent celle-ci et commencèrent à faire au corps ce que l’on fait pour la fête d’un petit enfant.

-« 5…4…3…2…1…et hop! », dirent-elle avant de lâcher prise.

Le corps, par inertie, traversa la fenêtre et quelques secondes plus tard un bruit métallique se fit entendre. Les deux filles sortirent leurs têtes à l’extérieur pour apercevoir quelques dizaines de mètres plus bas une masse gisante au sol et un container fermé. Glitch regarda Shade et dit : oups…, puis d’un haussement d’épaules, alla rebrancher son casque d’écoute et se remis à danser comme rien ne venait d’arriver. Quant à elle, Shade désespérer de la vie, se dirigea vers les toilettes pour prendre du nettoyant sachant très bien que sa coloc ne bougerait pas son petit doigt pour nettoyer la cochonnerie qu’elle avait causé.
-------------------

Ce texte est pour Karine, elle qui trouve que je me connecte tout le temps, mais que je poste rien! fak Razz

La musique et la danse sont tiré de:

https://www.youtube.com/watch?v=KCy928QJCDE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay
Admin


Nombre de messages : 128
Age : 30
Localisation : Instable.
Date d'inscription : 17/01/2007

MessageSujet: Re: La moquette ensanglantée   Mar 16 Déc 2008 - 4:50

J'apprécie ton effort de guerre, Bertha! Une chance que t'es là! haha

Bon, prêtons-nous au jeu. Premièrement, dah! les guillemets doublés de tirets! affraid Haha, bon, c'est juste une question de touche, quand même... Des fautes, phrases nominales (paradoxe!!!), et des mots qui ont peut-être été oubliés, mais bon, passons vite. J'aime bien l'humeur du dialogue, c'est crédible, mais par bout, peut-être trop?

Bon okay, alors, pour la partie l'fun. Analogie du duel far-westien, inspiration haha à-propos, complètement, sujet stimulant. C'est simple, efficace, un p'tit moment rigolo? J'vois trop la chose. J'aime, j'adopte.

Peut-être l'un (ou celui) de mes préférés de tes textes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La moquette ensanglantée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» parquet sur moquette
» Simuler de la moquette avec du bicarbonate de soude
» Fille ensanglanté
» Théâtre : Caverne-Moquette - Création Romane 2004 ; 2011, le Retour !
» Présentation d'une âme ensanglantée au crépuscule de la vie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plume à plume :: Sujets et textes :: Textes sujet libre-
Sauter vers: